Foire aux questions   DV ORANGE

Quelles sont les conditions d’admission dans nos établissements ?

Les admissions dans les résidences DV Orange sont conditionnées par la constitution d’un dossier d’admission qui se divise en 2 parties :
-Une partie administrative
-Une partie médicale qui doit être remplie par le médecin traitant du futur résident.
S’ajoute à ce dossier une liste de pièces complémentaires à fournir.

L’avantage des résidences DV Orange : il vous suffit de ne constituer qu’un seul dossier d’admission pour qu’il soit valable dans toutes les résidences du groupe.
Lors de la constitution du dossier, sur rendez-vous, une visite de l’établissement vous est proposée afin de vous présenter les différentes formules d’hébergement possibles.
D’autres visites sur les établissements DV Orange pourront ensuite être programmées afin de déterminer ensemble la résidence la plus adaptée aux aspirations et besoins du résident (sous réserve de l’avis administratif et médical de l’établissement retenu).


A quel public s’adressent les résidences médicalisées DV Orange ?

Les résidences médicalisées DV Orange ont vocation à accueillir des personnes âgées de plus de 60 ans, dépendantes ou non. Toutefois, une dérogation peut être accordée par le Conseil Général pour les personnes de moins de 60 ans.


Quelles sont les solutions et possibilités de prise en charge des malades Alzheimer dans les résidences médicalisées DV Orange ?

La maladie d’Alzheimer et les démences apparentées sont des pathologies dont l’apparition n’est pas récente, mais qui ne bénéficient de réelle prise en charge que depuis quelques années. De nombreux dispositifs ont été envisagés notamment par le plan Alzheimer 2008-2012 afin de proposer un accompagnement adapté aux manifestations les plus importantes de la maladie, et les formations des professionnels de l’accompagnement se développent parallèlement à celle des aidants. Les résidences DV Orange sont particulièrement sensibles à la question de la prise en charge de la maladie d’Alzheimer, et tout est mis en œuvre afin de proposer divers dispositifs ou accompagnements en fonction de la nature et du stade de la pathologie. Ainsi, deux résidences disposent d’une unité Alzheimer (PASA) proposant des activités spécifiques et un accompagnement personnalisé du résident malade, et d’autres dispositifs sont actuellement en projet, notamment la création d’accueils de jour. Pour l’accompagnement des malades à des stades peu élevés, et en prévention du développement de la maladie, les professionnels des services de soin de chaque établissement sont régulièrement formés à la prise en charge spécifique des malades Alzheimer. En outre, des ateliers mémoire et des tests cognitifs sont régulièrement proposés afin d’évaluer le stade de la maladie et de maintenir au maximum les capacités cognitives du résident.


Comment se décompose le prix de journée global ?

Le prix de journée est composé :
-du tarif afférent à l’hébergement : il couvre les frais relatifs à l'ensemble des prestations d'administration générale, d'accueil hôtelier, de restauration et d'animation de la vie sociale qui ne sont pas liés à la dépendance du résident.

-du tarif afférent à la dépendance : il couvre l'ensemble des prestations d'aide et de surveillance nécessaires à l'accomplissement des actes essentiels de la vie courante et qui ne sont pas liés aux soins.

Ce prix de journée global couvre donc l’ensemble des services fournis dans l’établissement, à l’exception des frais annexes (coiffure, pédicure, repas invité etc.) spécifiés dans la fiche des tarifs.


Quelles sont les différentes aides pouvant permettre de financer une partie du séjour ? A qui s’adresser ?

L’Allocation personnalisée au logement (APL) : elle peut être demandée à la Caisse d’allocations familiales qui décidera si le résident y est éligible (notamment en fonction de ses ressources) et fixera le montant de l’aide.

- L’Allocation de logement à caractère social (ALS) : les personnes n’étant pas éligibles à l’APL peuvent faire une demande d’Allocation de logement à caractère social auprès de la Caf. Elle est également attribuée en fonction des ressources du demandeur.

- L’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) : cette aide est octroyée aux personnes âgées de plus de 60 ans en situation de dépendance. Elle est calculée en fonction des ressources et de la grille AGGIR (Autonomie gérontologie groupes iso-ressources).

Pour les résidents originaires du Vaucluse, l’APA est directement et intégralement versée à l’établissement qui la reverse ensuite au Conseil Général en fonction du nombre de journées de présence du résident. Seul reste à la charge du résident le montant du ticket modérateur, équivalent au tarif journalier dépendance d’un GIR de niveau 5-6.

- L’Aide sociale à l’hébergement : elle est attribuée à toute personne de plus de 65 ans (ou de plus de 60 ans si la personne est reconnue inapte au travail) qui ne dispose pas de ressources suffisantes pour payer ses frais d’hébergement. Le bénéficiaire doit en contrepartie verser la majeure partie de ses ressources pour financer en partie les frais d’hébergement, et le cas échéant ses descendants peuvent également être amenés à contribuer à ce financement. C’est le Centre communal d’action sociale (CCAS) qui gère les demandes d’aides sociales.
(ATTENTION : les résidences DV Orange ne sont habilités que partiellement à l’aide sociale, ce qui a pour conséquence un nombre de places limité : se renseigner directement auprès de la résidence).

A noter : il est également possible de bénéficier de réductions d’impôt au titre des dépenses liées à la dépendance, et également au titre des dépenses liées à l’hébergement.


Est-il judicieux de constituer un dossier d’admission alors même que l’établissement n’a pas de places disponibles au moment de la demande ?

OUI. En effet, lorsqu’un dossier d’admission est constitué, même partiellement, il figure dans la liste d’attente de la résidence et peut également être soumis aux autres résidences avec votre accord.
Dans les cas urgent, lorsqu’une place se libère, vous pouvez ainsi être directement contacté par une des résidences DV Orange, afin de vous proposer une solution de court ou moyen terme, en attendant qu’un place se libère dans la résidence de votre choix.


Les visites aux résidents sont-elles libres ?

Les résidences DV Orange sont des établissements résolument tournés vers les échanges entre générations et la création de lien social.

L’accompagnement familial lors de l’entrée en résidence est un élément déterminant de l’intégration du résident à la vie de l’établissement. Les visites sont alors possibles tous les jours, de 7h à 21h, en profitant des divers salons et espaces communs, ou dans le logement personnel du résident.
Vous avez également la possibilité de vous joindre à la table d’un résident, pour partager des moments agréables, si importants pour la personne âgée, en famille ou entre amis (repas facturés en sus).


Maison de retraite Vaucluse maison médicalisé EHPAD
CONSULTEZ
EN DIRECT
NOS PLACES
DISPONIBLES